Un décret d'érection est publié le 15 décembre 1950 pour une chapelle semi-publique sous le nom de "Mission Ste-Famille" par Mgr Albertus Martin évêque de Nicolet. En août 1952 une tour est érigée pour y loger une cloche. Cette chapelle existe encore aujourd'hui sous le nom de "salle de la légion canadienne" sur la rue Ste-Marie. En 1953 on construit un presbytère pour y accueillir le premier curé l'Abbé Philippe Poulet. Le premier recensement donne alors 178 familles et 872 âmes.